Le Mantrailing: mais qu’est-ce donc?

Suivre une odeur bien particulière

mantrailing

Il s’agit pour un chien de suivre la piste, l’odeur d’un humain mais pas n’importe lequel. Il ne s’agit pas de retrouver un humain en général, enfoui sous un éboulis ou une avalanche. Il ne s’agit pas de rechercher l’odeur humaine en général mais bel et bien l’odeur d’un humain bien précis, d’une personne en particulier, d’une victime perdue ou égarée. Inutile de préciser qu’il ne s’agit pas d’une activité naturelle. En effet, quel serait l’intérêt pour un chien de rechercher une personne inconnue? Il va donc falloir entrainement après entrainement faire comprendre au chien ce que l’on attend de lui et surtout construire sa motivation, le succès en dépend grandement…
Le chien recherche seul mais c’est un travail d’équipe durant cette activité, le chien est le seul à même de trouver quelle direction prendre, c’est lui qui mène la danse. Toutefois, la présence du maître au bout de la longe est indispensable pour interpréter les signaux envoyés par le chien et l’aider s’il rencontre des difficultés. Par sécurité, le chien n’est jamais en liberté…

Le Mantrailing: quelle méthode?
La Méthode Kocher

A l’Ecole du FlairPlay, nous privilégions la récompense alimentaire. Les professionnels de la recherche, à savoir, la police, la gendarmerie, l’armée ou les pompiers, utilisent généralement le jouet comme récompense ce qui est efficace mais souvent source d’excitation pour le chien. En revanche, nous observons que la nourriture entretient la motivation sans provoquer de surexcitation. Nous utilisons une méthode inspirée par le travail du Sheriff américain Kevin John Kocher. Grâce à l’enseignement de Paulina Druri, quelques bienveillantes et judicieuses adaptations ont toutefois été apportées.

Le Mantrailing: une question de motivation

La motivation du chien est le facteur indispensable: nous allons devoir rendre la recherche d’un humain terriblement attractive. Pour cela nous allons nous appuyer sur les prédispositions du chien:

  • sa gourmandise naturelle: peu de chiens résisteront à l’attrait d’une récompense exceptionnelle, très appétente et très motivante. Sans oublier les compliments dont il ne faudra pas être avare.
  • son instinct naturel de chasse: également très répandu chez nos compagnons à quatre pattes.

Il va donc s’agir d’associer l’odeur d’une personne à l’attrait d’un délicieux repas: comme si l’on substituait l’odeur du lapin par celle d’un humain et le lapin par la récompense extraordinaire. On va détourner l’instinct naturel de chasse et de recherche de la proie…

Les premiers entrainements vont donc être essentiellement consacrés à construire cette motivation

Notre détermination: ne jamais mettre un chien en échec!

Le Mantrailing: quel matériel

Le chien sera obligatoirement équipé d’un harnais.

harnais de mantrailing
  • Aucun chien ne piste la longe attachée au collier, ce serait extrêmement dangereux pour lui. L’idéal étant bien sûr un harnais dédié à cette activité, harnais dégageant bien les épaules, harnais étudié pour limiter les frottements, et minimiser le risque de blessure.
  • Le chien va très vite comprendre que l’on s’habille pour pister, c’est un signal: s’il porte un harnais habituellement, changer de harnais signifie « maintenant on piste », s’il n’en porte pas, en enfiler un aura la même signification.

Le chien travaille en longe: la longe utilisée mesure 7 mètres, longueur suffisante pour que le chien dispose d’une bonne liberté de mouvement si nécessaire et longueur encore gérable par le maître.

Le Mantrailing: quelles difficultés, quels bénéfices
Haby recherche activement

Le Mantrailing est une activité exigeante, pour le chien comme pour le maître. A raison d’un entrainement par mois, le chien et son maître vont progresser de concert mais à leur rythme. Les liens entre les deux vont se resserrer tout naturellement grâce à ce travail d’équipe.

Les difficultés pour le chien

  • Une fois franchie l’étape de la compréhension du jeu, le chien devra rester concentré sur son travail quelque soit l’environnement et les distractions présentes. Le travail proposé est personnalisé et adapté aux capacités du chien.
  • Certains chiens de par leur nature ou parce qu’ils ont pratiqué l’obéissance, devront apprendre à prendre des initiatives et ne plus se reposer sur les directives de leur maître.

Les bénéfices pour le chien:

  • Il s’agit pour le chien d’une activité naturelle, stimulante, joyeuse, les chiens sont la plupart du temps très fiers après une piste réussie…
  • Le mantrailing aidera considérablement les chiens par nature timide vis à vis de l’humain ou les chiens traumatisés par de mauvais traitements: l’humain apparaitra petit à petit comme quelque chose de positif, c’est une excellente remise en confiance.

Les difficultés pour le maître: elles sont de trois ordres

  • Le maniement de la longe demande de l’entrainement et peut rebuter au démarrage de l’activité
  • La lecture de son chien : en piste les chiens s’expriment en permanence par leur gestuelle, leur attitude, il faut apprendre à décoder le moindre petit signe, à lire son chien. Si l’on retrouve des expressions communes à la plupart des chiens, chaque chien aura néanmoins son propre langage.
  • L’environnement: lorsque l’on est concentré sur la longe, sur la lecture de son chien, il est parfois difficile de se repérer, de savoir d’où l’on vient, quelle direction a déjà été vérifiée, etc…

Les bénéfices pour le maître:

  • Le partage d’une activité particulièrement appréciée par son chien
  • Une meilleure compréhension de son chien
  • Une complicité grandissante au fil des entrainements
Attention: ce que l’on vous propose est une activité canine et des entrainements qui placent le chien dans des conditions de recherche mais en aucun cas nous ne participons à la recherche de victimes réelles…