Test Gopro en fixation frontale
mantrailing

Le harnais de poitrine utilisé ici pour la Gopro a montré ses limites en mantrailing. En effet, la caméra se trouve positionnée à hauteur des mains qui manipulent la longe, ce qui ne permet pas d’avoir une vision complète des mouvements du chien. Il arrive aussi que le chien ne soit plus dans le champ de vision.

Le test du bandeau frontal donne pour le mantrailing le meilleur résultat à mon sens. En effet, aucun obstacle ne vient s’interposer entre entre la caméra et le chien d’une part et d’autre part, la caméra se trouve toujours dans l’axe du regard, le chien ne sort donc jamais du champ.

Mantrailing et test Gopro
Taggé sur :        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *